lundi 26 mars 2012

Au revoir à Jean Sangnier

Jean Sangnier

Décès de Jean Sangnier, cofondateur de Ouest France

Jean Sangnier, un des premiers résistants dans Paris occupé, cofondateur du quotidien Ouest-France et fils de Marc Sangnier, figure du christianisme social, est mort dimanche à 99 ans à son domicile parisien, a annoncé lundi sa fille Anicette Sangnier.

Né le 7 février 1912 à Paris, Jean Sangnier baigna toute son enfance dans les multiples activités de son père, animateur du mouvement chrétien progressiste Le Sillon, qui fonda les Auberges de jeunesse, inspira la plupart des mouvements et syndicats catholiques et mena une grande action pacifique pour le rapprochement franco-allemand.

Après des études de droit, Jean Sangnier fut notamment attaché à l'ambassade de France à Berlin (1938-1939), et se lia avec Emilien Amaury, ancien secrétaire de son père, et directeur de l'Office de publicité générale (OPG), qui fournissait de la publicité à la presse démocrate d'inspiration chrétienne.

Dès le début de l'Occupation, il fonde avec M. Amaury et quelques résistants dont Max André et Raymond Laurent le Groupe de Lille (ou Groupe de la rue de Lille), un des tout premiers mouvements de résistance dans Paris occupé, qui eut pour tâche notamment de recevoir et d'aider début 1941 Honoré d'Estienne d'Orves, chargé par le général de Gaulle d'établir la première liaison radio entre la France occupée et Londres.

Jean Sangnier publie dans son imprimerie La Démocratie, à quelques mètres des locaux de l'Abwehr, - le renseignement militaire allemand -, des journaux clandestins, tels Défense de la France, Résistance, Témoignage chrétien, L'Humanité, ainsi que les discours du général de Gaulle.

Après la Libération, Jean Sangnier est un des cofondateurs du quotidien Ouest-France, et dirige le journal Marie France (de 1947 à 1983), au sein du groupe Amaury.

En 1990, il fonde l'Institut Marc Sangnier, qui réunit historiens et étudiants pour perpétuer l'oeuvre du Sillon et les très nombreux mouvements qui en sont issus.

Jean Sangnier était Commandeur de la Légion d'honneur, Croix de guerre 1939-1945 et Rosette de la Résistance.

1 commentaire

Bookmark and Share

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire