mercredi 16 mai 2012

Le MRJC au Matignon

Jean-Marc et Brigitte Ayrault (Source: Wikipedia.fr; jmayrault CC 2.0)
Le nouveau premier ministre français, Jean-Marc Ayrault, ainsi que son épouse Brigitte, sont tous deux anciens du Mouvement rural de la jeunesse catholique, héritier de la JAC d'autrefois.

À 18 ans, il milite au Mouvement rural de la jeunesse chrétienne (MRJC), émanation de la Jeunesse agricole catholique, à laquelle a appartenu son père avant la guerre, rapporte La Vie.

"Jean-Marc Ayrault vient de la culture 'catho de gauche', confirme Jacques Ricot, philosophe et nantais. Il ne renie pas ses engagements humanistes et reste marqué par l’investissement militant de sa jeunesse. Mais il est sur la réserve à ce sujet. Il n’a jamais eu envie de se proclamer chrétien."

Au MRJC, le jeune homme se forme au militantisme. Surtout, il y fait une rencontre capitale : sa future épouse. Brigitte Ayrault Elle est née, comme lui, à Maulévrier. Ses parents étaient agriculteurs. Les deux familles fréquentaient la même église. Mais les écoles n’étant pas mixtes, les jeunes gens ne se sont rencontrés que bien plus tard, en s’engageant au MRJC. Elle est tombée amoureuse la première, ce que confirme son mari d’un pudique hochement de tête.

"Notre histoire d’amour s’est construite en même temps que notre engagement politique", confie cette femme élégante, professeur de français à la retraite.

Après leur mariage, en 1971, ils vivent au Sillon de Bretagne, ensemble HLM abritant 3 000 locataires à Saint-Herblain, limitrophe de Nantes.

C’est là que naissent leurs deux filles, Ysabelle, nommée en hommage à Allende, dont la fille portait ce prénom, et Élise. "Nous y avons passé six ans de bonheur", se rappelle Brigitte Ayraul.

SOURCE

Jean-Marc Ayrault, l'homme fort du président Hollande (La Vie)

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire